Langue active :FR

  • Imprimer

Développement durable

 

A l’échelle de notre commune, la prise en compte du développement durable par les élus se concrétise de deux manières : la gestion des zones de protections réglementaires et les réalisations concrètes.

 

LES ZONES DE PROTECTION RÉGLEMENTAIRES

LES DIFFÉRENTES ZONES

LEUR DÉFINITION

Site classé du Saint-Quentin

Classé en 1994 et qualifié de « grand paysage », il couvre les communes de Lessy, Ban-St-Martin, Longeville-lès-Metz, Lorry-lès-Metz et Scy-Chazelles. C’est sur ce site que se trouvent les fortifications mais aussi les pelouses calcaires. Autant d’éléments remarquables à préserver et à valoriser.

NATURA 2000

« Les pelouses du pays messin »
Site d’intérêt métropolitain, proposé au réseau Natura 2000 dont l’objectif vise à préserver la diversité biologique sur le territoire de l’Union européenne en maintenant dans un état de conservation favorable les habitats naturels et les habitats d’espèces de la flore et de la faune sauvage
inpn.mnhn.fr/collTerr/commune/57642/tab/natura2000

Site Patrimonial Remarquable (SPR)

Servitude créée en 2007 sous la dénomination ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbanistique et Paysager), qui s’impose au plan local d’urbanisme et qui vise à protéger le patrimoine local.

Zones Naturelles d’intérêt Faunistique et Floristique (ZNIEFF)

ZNIEFF de types I et II

Zones abritant des espèces remarquables et rares :
« Pelouses et boisements de Lessy et environs »
« les ouvrages militaires du St Quentin » Territoire naturel offrant des potentialités biologiques importantes :
« le pays messin » inpn.mnhn.fr/zone/znieff/410010377
inpn.mnhn.fr/zone/znieff/410000456

Périmètre de Protection des Espaces Agricoles et Naturels (PAEN)

Outil de protection et de valorisation à long terme des espaces naturels et agricoles.
Périmètre de 97 ha sur Lessy et Scy-Chazelles.

La trame verte et bleue

Outil alliant préservation de la biodiversité et aménagement du territoire, elle contribue à l’état de conservation favorable des habitats naturels et des espèces et au bon état écologique des masses d’eau.

Les infrastructures affectées par le bruit

La RD 603 traversant la commune est affectée par le bruit sur 100 m de part et d’autre du tronçon de la route.

Au-delà de ces aspects réglementaires, la commune s’engage à promouvoir un développement durable de son patrimoine existant et de ses projets.

 

 

LES RÉALISATIONS CONCRÈTES DANS LE DOMAINE DU DEVELOPPEMENT DURABLE

 

La commune a déjà à son actif de nombreuses réalisations qui peuvent être classées dans trois directions: la gestion de l’énergie, les bâtiments et les espaces naturels. Elle essaie aussi de promouvoir de nouveaux comportements chez les habitants.

 

1 - Les actions de la commune en matière de gestion de l’énergie

 

  • Passage au 100% véhicules électriques pour les VL des services communes (administratifs, police, services techniques)
  • Installation de 250 m² de panneaux photovoltaïques sur le toit de l’école Bernard Rabas qui produisent annuellement environ 30 000 kw/h d’électricité
  • Extinction totale de l’éclairage public de 0h00 à 5hO0
  • Mise aux normes de l’ensemble des candélabres vers la basse consommation et, pour certains, couplés à des réducteurs de tensions : baisse significative des consommations énergétiques (près de 50%) et des coûts de fonctionnement

 

 

2 - Les actions de la commune sur les bâtiments

 

  • La réalisation de travaux énergétiques (isolation, remplacement systèmes de chauffage, éclairage par Led, …) dans les bâtiments communaux, dont les écoles, destinés à économiser l’énergie
  • Construction de la crèche en 2013 de niveau de performance énergétique RT 2012 améliorée de 20 %.
  • Aménagement des derniers quartiers d’habitat possibles (impasse de l’Archyre, ancien site ALDI) privilégiant la mixité sociale, et avec des exigences environnementales renforcées : toitures végétalisées, normes Bâtiment Basse Consommation BBC voire plus. Espaces verts majoritaires et construction de parkings en souterrain.

 

 

3 - Les actions de la commune sur les espaces naturels

 

D’une manière générale, la commune entend préserver ses espaces naturels.

 

  • La consommation d’eau : pour fleurir la commune, choix de plantes vivaces majoritairement, limitant ainsi l’arrosage
  • La biodiversité : essences locales privilégiées
  • Renaturation du ruisseau de la Fontaine avec des plantes dépolluantes
  • Aménagements de 25 parcelles en jardins familiaux de 3 ares avec un règlement de fonctionnement respectueux de l’environnement « 0 engrais – 0 pesticides »
  • Recours à des matériaux naturels : granits ou pierres locaux plutôt que des matériaux reconstitués importés hors union européenne
    Utilisation d’enrobés à liant végétal plutôt qu’à liant hydrocarbonés pour certaines réalisations.
  • Aménagement d’un parc paysager public avec une vocation de rétention provisoire des eaux de pluies en cas d’orage.
  • Obtention de 2 fleurs au label national des villes et villages fleuris
  • Projet en cours de réalisation d’un 2ème cimetière paysager route de Lessy
  • Projet en cours de réalisation d’un parc écologique et de la biodiversité en contrebas de la place de l’Esplanade
  • Les services administratifs : réduction de l’utilisation du papier, impressions recto-verso, recours préférentiel aux documents électroniques, …

 

4 – Susciter de nouveaux comportements

 

  • Tri sélectif des déchets mis en place pour l’ensemble des habitants
  • Zones de point d’apport volontaire enterré (PAVE) pour les ordures ménagères dans le quartier de l’Archyre et sur le parking rue de Crimée
  • Installation de bornes de recharge publiques et gratuites pour les véhicules électriques
  • Développement de l’agriculture péri-urbaine et des circuits courts dans le PAEN
  • Lancement d’un programme incitatif d’économie d’énergie « habitation » et de production d’énergie (solaire…) avec les partenaires concernés (Agence locale de l’énergie et du Climat du Pays Messin (ALEC)
  • Projet en cours pour installer des composteurs collectifs dans le haut du village
  • Projet en cours pour initier des pratiques du type « Les incroyables comestibles »

Dernière mise à jour le 05.03.2021

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?