MENU

« Pied léger », Mode d’emploi

Une conduite souple et sans à-coup !

Il faut toujours rouler sur le rapport le plus élevé possible. Passer la vitesse supérieure autour de 2000 (diesel) à 2500 (essence) tours/min. Anticiper au maximum (détecter les feux au loin, par exemple) permet de ralentir la voiture avec le frein moteur, beaucoup plus économique que le freinage classique. Avec les moteurs actuels, en effet, l’injection de carburant se coupe à la décélération.

Des pneus gonflés !
Vérifier la pression des pneus est capital, à faire au minimum tous les deux mois. Rouler sous-gonflé n’est pas seulement dangereux mais consomme plus. 0,5 bar qui manque, c’est 2,4 % de carburant de plus, soit 33 € et 58 kg de CO2 par an.

Une voiture en bon état !
Un moteur mal entretenu peut être à l’origine d’une surconsommation jusqu’à 25 %. Un simple filtre à air encrassé exige 3 % de carburant de plus. À l’inverse, chausser des pneus “basse consommation” permet jusqu’à 5 % d’économie, soit 70 € et 120 kg de CO2 gagnés par an.

Conduire mais aussi réfléchir !
Sur un trajet de 500 km d’autoroute, adopter une vitesse de 120 km/h au lieu de 130 procure jusqu’à 5 litres d’économie de carburant. Avec le régulateur de vitesse, c’est encore plus facile !

Et aussi…
Dès qu’un arrêt dépasse 20 secondes, couper le contact est plus avantageux que de laisser tourner le moteur. Sous nos latitudes, il est souvent possible de faire un usage parcimonieux de la climatisation. Et, dès qu’elles ne sont plus utilisées, démonter galeries ou barres de toit…

L’éco conduite ne se résume pas à rouler moins vite, mais d’abord à rouler mieux. Le maître mot, c’est d’anticiper !

BOUGEZ AUTREMENT

En deux roues Motorisé.
Adoptez une conduite souple et privilégiez les deux roues moins polluants.
Faites réviser régulièrement votre véhicule (filtre à air, allumage) et attention aux pressions de gonflage des pneus.
Pour votre sécurité, respectez les limitations de vitesse et portez l’équipement adéquat: casque, gants, chaussures hautes, blouson ou parka avec protections homologuées.
Attention aux angles morts des camions et des bus chaque fois que le véhicule se déporte pour tourner ou changer de voie de circulation, le danger est réel.

A vélo.
Le vélo c’est bon pour la santé et c’est bon marché!
Utilisez-le pour vos déplacements les plus courts (3 à 5km).
Vérifiez votre éclairage: feu blanc à l’avant et rouge à l’arrière.
Respectez les feux de signalisation, les stops et les priorités.
Prenez garde à ce que les autres vous aient vu avant d’effectuer toute manœuvre.
Portez le gilet rétro réfléchissant, la nuit et par mauvais temps c’est obligatoire hors agglomération.

En marchant.
Privilégiez la marche pour les courts trajets! Il faut 8 minutes pour parcourir 500 mètres à pied, et sur le chemin de l’école les plus jeunes marchent aussi. L’autobus pédestre est une forme de ramassage scolaire à pied, organisé par des parents bénévoles.
Déplacez vous en toute sécurité en respectant le code de la route, utilisez toujours les passages protégés pour traverser en sécurité.
Dans de nombreuses villes, des espaces sont aménagés pour les piétons. Les zones 30, vitesse limitée à 30 km/h permettent un usage plus équilibré de la rue entre tous les usagers.
Les zones de rencontre, vitesse limitée à 20 km/h donnent la priorité aux piétons sur les autres modes de déplacement hormis le tramway.

En transport en commun
Pour les déplacements quotidiens (travail, école, loisirs …) privilégiez les transports en commun: autobus, tramway, métro ou train express régional.
Pour vos déplacements longue distance, pensez à prendre le train: le trajet Paris-Marseille peut se faire en 3 heures et n’émet que 20 kg de CO2 par voyageurs, alors qu’une voiture avec deux personnes à bord réalise le même trajet en 7h30 et émet 75 kg de CO2 par voyageur.

En voiture
Un déplacement par semaine pour faire ses courses à 14 km du domicile, c’est 1400 km par an et 140 euros de carburant dépensés en moyenne. Une bonne raison de changer vos habitudes: regroupez vos courses, commandez les par internet, pratiquez le covoiturage ou encore mieux l’auto-partage, c’est moins onéreux.
Adopte une conduite souple et pratiquez l’éco-conduite. Jusqu’à 15% de carburant peuvent ainsi être économisés et de 10 à 15% des accidents de la route évités.
Respectez le code de la route, respectez les autres usagers, sachez partager l’espace de circulation.
Quitte à utiliser une voiture pour vos nombreux déplacements, optez pour un véhicule qui bénéficie du bonus écologique (qui n’émet pas plus de 130g de CO2/km).

PREPARER SON DEPART EN TOUTE SECURITE

11 Circulation routière

Pour des déplacements sécurisés, adoptez les principaux conseils de prudence

  1. Avant de partir
    • Préparez votre itinéraire et informez-vous des conditions de trafic
      Le site de Bison Futé (www.bison-fute.gouv.fr) permet aux usagers d’obtenir toutes les informations nécessaires pour prendre la route en toute sécurité.
    • Préparez votre véhicule
      Avant le départ, la révision de la voiture chez un professionnel (vérification de la pression des pneus, les feux, les balais d’essuie-glace…) est une sécurité supplémentaire pour éviter accidents et pannes.
    • Répartissez les poids
      Pour limiter la consommation d’essence et conserver la stabilité du véhicule, une bonne répartition des bagages sur l’ensemble du véhicule (ex : les bagages les plus lourds le plus bas possible) est fondamentale.
    • Veillez à ce que tous les passagers soient attachés
      À l’avant comme à l’arrière, les passagers doivent être attachés.
  2. Sur la route
    • Respectez les limitations de vitesse et les distances de sécurité
      Un surcroît de 1 km / h augmente de 4 % en moyenne le risque d’accident mortel.
    • Adaptez votre vitesse à chaque circonstance
      Conduire en adaptant sa vitesse à son environnement est un comportement fondamental pour une conduite plus sure. Par exemple, aux abords des chantiers : ralentissez et respectez la signalisation.
    • Restez vigilant
      Prendre le volant reposé et faire des pauses régulières sont des règles essentielles pour conduire en toute sécurité.
      En adoptant ces principaux conseils de prudence pour des déplacements plus sécurisés, des vies sont ainsi sauvées sur les routes.